un jour la lumiere ...

31 janvier 2011

Nouveau jardin

mon nouveau jardin ... après une retraite bien méritée

http://lejardindubien.canalblog.com/

Posté par luz2009 à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 décembre 2009

TREVE HIVERNALE

Pour l'instant je n'ai plus le temps, ni le coeur (soyons honnête) à ce blog.

je le garde toutefois pour venir vous rendre une petite visite de temps en temps.

En attendant ... des jours meilleurs avec plus d'envie, de temps, d'inspiration et de soleil.

Posté par luz2009 à 13:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]

09 octobre 2009

Question cruciale

Est ce que rêver c'est se tromper ?

gabriel_rigon

photo : gabriele rigon

Posté par luz2009 à 14:24 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2009

Emotion dans les gênes

Cette nuit j'ai rêvé de M* ... ça m'arrive souvent cet an ci ...

Je me souvient d'elle comme d'une redoutable séductrice

avec des yeux enjôleurs à donner le bon dieu sans confessions.

On est resté ensemble à peine quelques jours mais elle m'a marqué plus que beaucoup d'autres ...

la preuve cette nuit j'ai rêvé d'elle ...et la nuit d'avant aussi je crois ...

fabio_borquez

photo: Fabio Borquez

Posté par luz2009 à 15:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 septembre 2009

DEPOSE

peut être ...je sais pas bien

je tourne autour, l'air de rien

j'ai envie mais pas assez de temps ...

mais elles me manquent mes accointances virtuelles

...

alors peut être ...

Posté par luz2009 à 14:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]


22 avril 2009

PAUSE

... plus trop envie d'écrire sur ce blog pour l'instant ...

pas assez de temps, et l'inspiration prise par ailleurs (bien vu IVV)

mais je garde pour le jour où ... et pour venir vous lire ...

Posté par luz2009 à 10:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2009

TAG ...

... from bougrenette

j'ai (un poil) triché mais c'est rigolo ...

tag

On va sur Wikipedia. On choisit "random article" le premier article qui sort
c'est le nom de ton groupe.
On va sur la page des citations (Wikiquote) et on tape "random quotations"
les derniers mots de la dernière citation de la page sont le titre de ton
premier album
.
On va sur Flickr et on clique sur "explore the last seven days" la 3e image,
quelle qu'elle soit, sera la pochette de ton album.
un p'tit logiciel de traitement des photos qui va bien (ici il y en a des
gratuits qui marchent au poil) et on colle les mots sur la photo

Posté par luz2009 à 14:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2009

Polaroïd 4.0

Triste comme une pierre parce qu'ils ne sont plus là,

ou parce que leur départ, nous ramène à notre propre départ ...

ou juste parce que ce monde manque cruellement de rêve,

et une part de rêve qui s'en va, c'est encore du rêve en moins ...

Posté par luz2009 à 15:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mars 2009

Polaroïd 3.0

5Blit2oaSgicf0u22ErHJhb9o1_500

Flâner aux alentours, en toute innocence

Retourner volontiers à l'essence

Bouffer et savourer jusqu'à l'os

Retrouver un peu du paradis perdu ...

Photographe inconnu

Posté par luz2009 à 15:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mars 2009

Les clés de chez moi ...

stacey_charterUn jour il m'a dit "Prends les clés de chez moi et viens me réveiller un soir quand tu voudras". 
Il est tard, je ne dors pas. Je prends les clés, mon imper et de quoi le réveiller en douceur. Quelques quarts d’heure plus tard, j’entre en silence, il fait noir. Sur le sol, je laisse tomber un à un mes vêtements, pendant que l’huile se liquéfie lentement dans une coupelle chauffée par cette bougie allumée dans le noir complet. L’huile est tiède à présent. J’enduis mes mains et tout mon corps de ce liquide épais et odorant. Il est couché sur le dos, nu au dessus des draps comme je l’avais prévu. J’effleure son torse de mes seins, son ventre du mien. Mes cuisses glissent le long de ses jambes et je m’allonge sur lui. Il bouge à peine. Je frôle tout son corps dans de lents va-et-vient, rendant sa peau aussi chaude et glissante que la mienne…

J’ai senti le premier contact au milieu de mon rêve, une sensation chaude et glissante, un léger frottement de peau sur ma peau …je rêve encore ou pas …j’attends, je m’interroge …les frottements s’intensifient peu à peu et une odeur de cannelle vient effleurer mes narines …Je commence à sentir la raideur de mon sexe, transpercer mon sommeil …je sens à présent un téton érectile se promener comme une plume sur ma peau et descendre le long de mon bras puis de ma cuisse et se rapprocher dangereusement de ma queue … la sensation est divine, toute en frissons, en légèreté …je suis réveillé à présent c’est certain… je perçois un souffle à l’orée de mon corps, une chaleur sourde commence à monter de mes entrailles …

Caresser tout son corps de mes seins, glisser ma bouche contre son oreille, mes lèvres dans son cou et mes mains le long de ses cuisses me fait frissonner malgré la chaleur qui se dégage maintenant de nos deux corps brillants. Il fait semblant de dormir, c’est évident, mais sa raideur le trahit et m’invite ardemment à l’engloutir. Mes hanches le cherchent, mon sexe le trouve et d’un seul mouvement de reins, je le prends en moi, raide et puissant, dur et brûlant.

Elle s’est empalée sur moi avec son sexe humide et gourmand, à présent elle ondule du bassin et de la croupe. A travers l’ombre de mes paupières, j’imagine la silhouette de ses seins se balancer et danser sous mon nez, je me force à ne pas bouger à ne rien laisser paraître, à garder les yeux clos mais le plaisir qui monte m’invite à abandonner mon rôle d’endormi … Elle cadence de plus en plus vite, son sexe coule littéralement le long de ma hampe et sa main caresse mon entrejambe par l’arrière, je sens même son doigt se faufiler plus loin que raisonnable, ça m’excite, je serre les dents et mes mains maltraitent les draps pour ne pas gémir …de plaisir.

Je sais qu’il ne résiste pas aux caresses que je lui inflige et si je continue encore un peu, il va jouir. Ce réveil serait alors trop court pour la faim que j’ai de son corps cette nuit. J’abandonne sa zone érogène fétiche et me penche sur lui, plaque ma poitrine contre son torse et poursuis mes va et vient fébriles. Envie de lui encore longtemps, envie qu’il se réveille, envie qu’il participe maintenant à cette danse sauvage et sensuelle. Et comme si mes pensées l’avaient atteint, ses mains plaquent mes hanches contre son bassin, ses reins se cambrent, ses paupières s’ouvrent enfin et notre plaisir commun attise la lueur de ses yeux dans les miens. 

« Excusez-moi, monsieur … s’il vous plait …vous désirez du saumon en papillote ou de l’agneau rôti pour le repas ? ».  Je la regarde interloqué …elle est en tenue d’hôtesse de l’air et attend visiblement quelque chose de moi …Tout me revient à l’esprit …ce n’était qu’un rêve …Je me suis assoupi dans cet avion. « Saumon s’il vous plait … ». Je tourne la tête et ma voisine de siège est là, son regard émeraude plongé dans un bouquin de poche style policier « Les clés de chez moi …. », elle lève les yeux et m’adresse un sourire timide…J’ai des fourmis dans les jambes …

crédit photo:stacey charter

Princesse / luz

Posté par luz2009 à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,